Visite au Venezuela du groupe antillais KALI [es]

Jean-Marc Monnerville est né le 21 février 1959 à Fort-de-France. Plus connu sous le nom de Kali, ce chanteur distille depuis plus de 30 ans une musique martiniquaise d’une rare originalité, qui a su s’adapter aux changements de cette petite île, se tourner vers l’extérieur, tout en gardant son authenticité.

Dans le cadre des activités de la Francophonie 2014 au Venezuela, l’Ambassade de France et l´Alliance française ont eu le plaisir d’inviter Kali et son groupe de musiciens et de choristes à visiter Caracas du 20 au 30 mars.

Durant son séjour le groupe a pu donner plusieurs représentations et faire ainsi découvrir à un public enchanté son travail musical.
La série de concerts a été inaugurée le 21 mars à la Résidence de France, à l’occasion de la journée internationale de la Francophonie. Ce premier récital a été offert devant un public varié, en grande partie constitué de personnels diplomatiques, représentants des pays francophones présents au Venezuela.

JPEG

Au cours du week-end le groupe s’est produit dans deux lieux emblématiques de la capitale vénézuélienne, en coproduction avec des institutions publiques locales : le samedi 22 mars sur le boulevard piétons de Sabana Grande (étape du circuit "Red Urbana" de PDVSA La Estancia) et, le dimanche 23 mars, sur l’avenue des Próceres, dans le cadre du programme "La Cultura se Expresa en Los Próceres " organisé par le Centre de la Diversité Culturelle, institution appartenant au Ministère vénézuélien de la Culture.

JPEG

L’agenda du groupe KALI incluait par ailleurs différentes rencontres d’échange artistique et culturel. Le groupe a ainsi eu l’opportunité d’animer divers ateliers musicaux tout au long de la semaine, autour des percussions, du chant et du banjo.

De nombreuses et riches rencontres ont également eu lieu au sein du Conservatoire de Musique « Simón Bolívar » du quartier du Paraíso, institution membre du Système d’Orchestres du Venezuela, avec différents ensembles musicaux : l’Orchestre LatinoCaribeña "Simón Bolívar", l’Orchestre AfroVenezolano "Simón Bolívar", l’Orchestre de Rock Symphonique "Simón Bolívar" et la "Simón Bolívar Big Band Jazz ». Rencontres qui ont donné lieu à des moments d’échange autour des rythmes caribéens et martiniquais.

Avec la Direction de Culture de la Mairie de Sucre de Caracas, la visite deux espaces culturel était au programme : « La Pizarra Cultural » à Los Dos Caminos et le Théâtre « César Rengifo » dans le centre historique de Petare. Au théâtre, devant une salle pleine, le groupe a pu échanger avec des élèves de sections musique et danse des écoles de la ville et de la « Fundación Bigott ». Finalement, le groupe a visité le Lycée Français où il a proposé un travail de découverte des divers rythmes traditionnels antillais.

JPEG

La visite de KALI à Caracas s’est terminée par un échange artistique avec le musicien vénézuélien One Chot, figure emblématique du reggae vénézuélien. Deux concerts ont permis d’apprécier les fruits d’une fusion de styles et de propositions artistiques, avec pour fil conducteur l’environnement caribéen et urbain.

JPEG

Pour plus d’information de :
KALI (Biographie)
ONECHOT : www.onechot.com
4 Ensambles du "Conservatorio Simón Bolivar" : (ICI - en espagnol - )
Cultura Sucre : http://culturasucre.wordpress.com/
Fundación Bigott : http://www.fundacionbigott.com/

La visite de KALI et de son groupe de musiciens a été l’occasion d’offrir au public et musiciens vénézuéliens une opportunité d’échanges et de partage, des valeurs promues par la Francophonie de par le monde.
L’ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE (OIF) :

Créée à Niamey (Niger) en 1970, cette institution rassemble les pays qui partagent la langue française et une somme de valeurs communes. L’Organisation Internationale de la Francophonie réunit 57 États et gouvernements membres, ainsi que 20 pays observateurs. De par le monde on dénombre 220 millions de francophones.
JPEG

Dernière modification : 04/04/2014

Haut de page