Téléchargez gratuitement ici les ouvrages des invités français présents à la FILUC 2016 [es]

Le voyage d’Octavio

JPEG

Le voyage d’Octavio est celui d’un paysan analphabète vénézuélien qui, à travers d’épiques tribulations, va se réapproprier son passé et celui de son pays grâce à Alberto Perezzo, un médecin de village, et surtout grâce à la belle Venezuela, une comédienne de Maracaibo, qui va lui apprendre à écrire. Le destin voudra qu’il soit enrôlé par la bande de brigands « chevaleresques », menée par le charismatique Rutilio Alberto Guerra, qui organisera un cambriolage précisément au domicile de sa bien-aimée.

Avant que ne débute un grand voyage dans le pays qui porte son nom. Octavio va alors mettre ses pas dans ceux de saint Christophe, dans ceux d’un hôte mystérieux, dans ceux d’un peuple qu’il ignore. Car cette rencontre déchirante entre un homme et un pays, racontée ici dans la langue simple des premiers récits, est d’abord une initiation allégorique et amoureuse, dont l’univers luxuriant n’est pas sans faire songer à ceux de Gabriel Garcia Mârquez ou d’Alejo Carpentier.

Comme l’explique Miguel Bonnefoy, ce roman n’est pas seulement le récit de voyage d’un personnage à travers un pays dans lequel il rencontre plusieurs personnes, constituant ainsi une fresque, une mosaïque de l’identité nationale. Mais, il faut voir dans ce mouvement, quelque chose de plus politique, comme une sauvegarde nationale. A travers le conte d’un homme qui apprend à écrire, on y voit l’expression allégorique d’un pays qui est lui aussi en mouvement, et d’un peuple qui rompt le silence.

Ce roman adresse un hymne au Venezuela, véritable personnage de ces pages lumineuses ; le Venezuela, ce « pays tout entier de mangues et de batailles ».

TÉLÉCHARGEZ LE LIVRE (en espagnol) (ICI)

Comment les grands de ce monde se promènent en bateau

JPEG
Ce roman est une fantaisie littéraire originale. Un professeur d’histoire de la faculté de Buenos Aires, Borges, fait une drôle de découverte en parcourant un manuscrit turc du XVIème siècle : comment Coatlicue, la déesse aztèque de la fertilité, peut-elle figurer dans ce document, alors qu’à l’époque de Soliman le Magnifique, l’Empire Ottoman n’avait jamais entendu parler des Aztèques ? Aidé de son homologue Hakan à Istanbul, il va mener une enquête quasi policière. Melanie Sadler nous entraîne avec vivacité et humour dans les méandres de l’Histoire.

C’est un premier roman qui mêle voyage, aventure mais aussi mystère, une véritable intrigue qui se déroule entre Buenos Aires et les bibliothèques et les mosquées d’Istanbul, très dense, au rythme soutenu. Une œuvre qui se lit d’une traite, conjuguant imagination, érudition et humour.

TÉLÉCHARGEZ LE LIVRE (en espagnol) ICI

La vie qu’on voulait

JPEG Le roman de Pierre Ducrozet suit en quatre temps le parcours de cinq individus, Eva, Lou, Théo, Quentin et Manel. Ils avaient la vingtaine en 2000, une décennie plus tard, alors qu’il retrouve Manel sur les bords de Seine, la mémoire qui flanche et la chemine ensanglantée, le petit groupe se réunit et se lance sur les routes d’Europe à la poursuite de la jeunesse qui s’enfuie. Les personnages ont une trentaine d’années, et essaient de composer avec leurs rêves de jeunesse mais ils portent déjà en eux l’amertume des vies gâchées. Les amis rêvaient de se retrouver sur la route de Kerouac. Ils avaient imaginé la vie comme « un interminable et fabuleux road-movie ». Dix ans après que reste-t-il de ces désirs ?

Pierre Ducrozet livre un récit universel sur ce que l’adulte négocie avec sa jeunesse. Une sorte de bilan. Au-delà de la chronique d’une génération, l’auteur revisite le roman de voyage et d’apprentissage, essayant de faire se rejoindre l’éclatement formel et celui des vies contemporaines.

TÉLÉCHARGEZ LE LIVRE (en espagnol) (ICI)

Tu montreras ma tête au peuple

JPEG

En avril 2013, le roman Tu montreras ma tête au peuple, est publié aux éditions Gallimard. Ce récit des derniers instants des grandes figures de la Révolution française est distingué par plusieurs prix littéraires : le prix Amic de l’Académie française, le prix littéraire de la Vocation et le prix Jean d’Heurs du roman historique.

TÉLÉCHARGEZ le premier récit du livre (ICI)

Dernière modification : 11/10/2016

Haut de page