Salle comble pour le séminaire « Défis climatiques d’aujourd’hui pour la planète de demain – Dialogue International » [es]

Dans la perspective de la pré-COP sociale de Margarita, la France, qui accueillera en 2015 la COP 21, organisait les jeudi 30 et vendredi 31 octobre le séminaire scientifique « Défis climatiques d’aujourd’hui pour la planète de demain – Dialogue International ».

Luis Enrique Berrizbetia, Vice-président exécutif de la CAF, Claudia Salerno, Vice-ministre pour la coopération économique et négociatrice pour le climat du gouvernement vénézuélien, ainsi que Frédéric Desagneaux, Ambassadeur de France au Venezuela, ont ouvert la séance en soulignant l’importance de l’implication de tous dans la lutte contre le changement climatique.

JPEG

Les organisateurs remercient les 28 spécialistes vénézuéliens, andins et français qui ont participé aux cinq tables rondes thématiques : « Changement climatique et changements sociaux », « Eau douce, eau salée : vulnérabilité face au changement climatique », « Villes et adaptation au changement climatique », « Changement climatique et conséquences sur l’agriculture et la sécurité alimentaire » et « Changement climatique, une menace pour la santé ? ».

La diversité des thèmes abordés a permis d’embrasser les grands enjeux scientifiques et sociaux du dérèglement climatique et d’échanger avec le public autant sur l’impact du changement climatique observable directement au Venezuela, que sur ses conséquences à l’échelle mondiale. La connexion entre la science et la politique, nécessaire pour une lutte efficace contre le dérèglement climatique, a été largement mise en avant pour la l’instauration de politiques publiques locales, nationales et internationales responsables tant d’un point de vue social qu’environnemental.

Etudiants, professeurs d’universités, représentants des pouvoirs publics, membres d’associations civiles et d’ONG – plus de 300 personnes – ont ainsi pu interroger les chercheurs français du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et du Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), les chercheurs andins, les représentants de la CAF et les spécialistes vénézuéliens issus des principaux universités et laboratoires de Caracas et de l’Université des Andes (ULA), dans le cadre des débats prévus à l’agenda mais aussi en marge du séminaire.

Afin de permettre une plus grande diffusion des présentations et des échanges, la CAF publiera très prochainement sur son site internet les supports des présentations des intervenants. L’Ambassade de France financera quant à elle la publication des actes du séminaire.

Télécharger ici le discours de Frédéric Desagneaux, Ambassadeur de France au Venezuela (en espagnol).

Dernière modification : 07/11/2014

Haut de page