S. de Beauvoir et la condition féminine : "Je veux tout de la vie" [es]

Avec Le deuxième sexe, livre fondateur de la réflexion occidentale sur la condition féminine, Simone de Beauvoir a conquis un prestige international
JPEG

Un livre peut-il changer le cours d’une vie ? Avec le « Deuxième Sexe » (1949) qui fonde la réflexion occidentale sur la condition féminine, Simone de Beauvoir a conquis un prestige international immense à partir des années 60. "Je veux tout de la vie", ou la liberté selon Simone de Beauvoir, est un documentaire qui s’attache à montrer l’importance historique, politique et citoyenne de ce livre, à travers ce que l’évolution du droit des femmes et l’actualité politique du féminisme doivent à Simone de Beauvoir.
JPEG

JE VEUX TOUT DE LA VIE
La liberté selon Simone de Beauvoir
Vendredi 8 décembre à 18h30
Salle Paseo Plus 2 du Trasnocho Cultural
JPEG

Documentaire
2008
52 minutes
Auteur : Pascale Fautrier
Réalisateur : Pierre Séguin
Image : Raphaël O’Byrne
Son : Gérard Mailleau
Montage : Emmanuelle Baude
Musique originale : Olivier Calmel
Ingénieur du son : Thomas Vingtrinier
Production déléguée : Saraband Films / Anne Marie Marsaguet
JPEG

Résumé
Je veux tout de la vie, être une femme et aussi un homme, avoir beaucoup d’amis, et aussi la solitude, travailler énormément, écrire de bons livres, et aussi voyager, m’amuser, être égoïste et aussi généreuse… Vous voyez, ce n’est pas facile d’avoir tout ce que je veux. Or quand je n’y parviens pas, ça me rend folle de colère. Simone de Beauvoir, Lettre à Nelson Algren 3 juillet 1947.
Avec le Deuxième sexe (1949), livre fondateur de la réflexion occidentale sur la condition féminine, Simone de Beauvoir a conquis un prestige international immense à partir des années 60, notamment aux États-Unis. Les nouvelles traductions du Deuxième sexe à paraître aux Etats Unis et en Chine rappellent l’audience internationale de cet ouvrage considéré comme le point de départ de la prise de conscience de la spécificité de la condition féminine et des luttes qui ont suivi.
JPEG

Le plus grand livre de la philosophie féministe
« La femme se détermine et se différencie par rapport à l’homme et non celui-ci par rapport à elle ; elle est l’inessentiel en face de l’essentiel. Il est le sujet, il est l’Absolu : elle est l’Autre »

De l’accord des philosophes contemporains, le Deuxième Sexe de Simone De Beauvoir est une œuvre révolutionnaire, car elle est la première féministe qui parvient à justifier ses positions par des thèses philosophiques et historiques. Le deuxième Sexe a une influence considérable sur les générations de femmes qui lui ont succédées. De Beauvoir défend la thèse suivante : l’inégalité homme/femme est historiquement et idéologiquement construite. Les femmes doivent reprendre possession de leur destin, non en tant que femme, mais en tant qu’homme comme les autres. Ainsi, la femme ne doit plus être « femme », autrement dit le sexe inférieur, l’Autre, mais un homme.

Dernière modification : 07/12/2017

Haut de page