Réunion du Conseil consulaire du jeudi 15 octobre 2015

JPEG
Réunion du Conseil consulaire du jeudi 15 octobre 2015

Procès-verbal

Participants :

  • M. Frédéric Desagneaux, Ambassadeur de France au Venezuela, président du conseil consulaire
  • M. Guy Duffaud, conseiller consulaire
  • Mme Hélène Lafaverge, conseiller consulaire
  • Mme Brigitte Saiz, conseiller consulaire
  • M. Frédéric Laurent, consul
  • M. Julien Guichard, secrétaire de séance

Ordre du jour

  • 1/ Situation politique.
  • 2/ Situation sécuritaire.
  • 3/ Questions sociales.
  • 4 /Questions relatives à l’activité des conseillers consulaires.
  • 5/ Questions diverses.

1/ Situation politique : L’Ambassadeur fait un point de situation.

2/Situation sécuritaire : Mme Lafaverge souligne la dégradation de la sécurité à Caracas et dans l’ensemble du pays. L’Ambassadeur précise que le Comité de sécurité se tiendra le 18 novembre. Cette date a été choisie en cohérence avec le calendrier électoral.

3/Questions sociales :

A/ Départ de compatriotes : De plus en plus de Français envisagent de quitter le Venezuela. Ce projet ne se concrétise pas toujours. Les conseillers consulaires soulignent la difficulté de réinsertion en France de compatriotes qui n’y ont parfois jamais vécu.

B/ Problèmes des disparités de taux de change :
- la Caisse des Français de l’Etranger a interrogé un des conseillers consulaires au sujet des divers taux de change, et semble avoir décidé d’effectuer les remboursements au taux Simadi. Monsieur Duffaud s’inquiète que les cotisations à la CFE deviennent inabordables pour les Français ne percevant des revenus qu’en bolivars.
- Le versement de prestations sociales payées en bolivars au taux de chancellerie ne permet plus de faire face aux dépenses de subsistance du fait du très fort taux l’inflation.

C/ Problèmes de la Casa ChiChi (maison où sont accueillies des personnes très âgées) : les conseillers consulaires s’inquiètent des difficultés financières de la Casa ChiChi. Une partie de la réserve parlementaire, octroyée pour des investissements, est aujourd’hui utilisée pour des dépenses de fonctionnement. L’Ambassadeur confirme la tenue d’un événement de levée de fonds à la résidence
qui permettrait d’aider significativement l’établissement.

D/Aides sociales à Sainte-Lucie : le consul indique que le poste de Sainte-Lucie a transmis ses demandes de CCPAS ; les dossiers seront donc traités cette année.

4/ Questions relatives à l’activité des conseillers consulaires

  • - Les conseillers consulaires indiquent travailler en bonne entente et de manière
  • complémentaire, entre eux et avec l’ambassade.
  • - Mme Saiz souligne la difficulté d’effectuer des déplacements dans la circonscription consulaire.
  • - L’Ambassadeur confirme qu’il est tout à fait disposé, dès lors que les délais sont suffisants, à associer un ou plusieurs conseillers consulaires à ses déplacements dans le pays.
  • - Le consul rappelle qu’il reste une assurance conseiller consulaire à payer.
  • - Les conseillers consulaires souhaiteraient l’ajout d’une pièce au local de leur permanence à l’ambassade, ce qui permettrait de recevoir des Français en difficulté de façon plus confidentielle.

5/ Questions diverses

Les conseillers consulaires remarquent que de nombreux Français, en général des enfants ou petitsenfants de compatriotes installés de longue date, ne parlent pas français. Ils demandent qu’ils puissent bénéficier de tarifs préférentiels dans les Alliances françaises.
Le Conseil consulaire s’accorde à présenter en décembre le compte rendu annuel prévu par l’article 3 de la loi du 22 juillet 2013, après le dernier conseil consulaire qui se tiendra en formation CCPAS.
Le présent procès-verbal a été communiqué à l’ensemble des membres du Conseil consulaire et ses termes ont été approuvés.

Dernière modification : 05/11/2015

Haut de page