Palmarès du 3ème concours franco-andin de cinéma d’animation ANIMANDINO 2016 [es]

Un court métrage d’animation vénézuélien a gagné le Grand Prix ANIMANDINO 2016 ; "NARANJA" de Juan José Salas Méndez.

Présidé par l’Ambassadeur de France, M. Frédéric DESAGNEAUX, et avec l’esprit festif de la Journée internationale de l’animation, vendredi 28 octobre dernier a eu lieu la remise des prix aux 4 meilleurs courts métrages d’animation andins.
JPEG

Les catégories primées sont les suivantes :
- meilleure esthétique ; distinguant par cette notion un film qui attire l’attention par ses qualités graphiques et l’aspect visuel tout en ayant une image originale et artistique,
- meilleure technique ; distinguant par cette notion une véritable connaissance et bon usage des différents programmes ou logiciels d’animation pour l’application d’effets spéciaux, la création des personnages et des fonds,
- meilleur scénario ; récompensant avec ce prix un aspect essentiel de tout travail audiovisuel, à savoir, une bonne narration, avec un message clair et bien transmis,
- meilleur film d’animation andin Grand prix ANIMANDINO 2016 ; un travail audiovisuel qui contient et synthétise les trois aspects mentionnés ci-dessus.
JPEG

Pour honorer ces quatre catégories l’artiste vénézuélien Leonel Durán a réalisé une pièce en résine et en bronze inspirée d’une statue de condor que le voyageur peut voir lorsqu’il passe sur la route du sommet de l’aigle dans la cordillère des Andes vénézuéliens. La sculpture originale a été réalisée en 1925 par le sculpteur colombien Marcos León Mariño pour rappeler le passage de Bolívar lorsqu’en 1813 il traversa ces parages avec son armée libératrice.

Les membres du jury ont souligné la qualité des films sélectionnées et la difficulté d’avoir à choisir quatre gagnants.
Voici le palmarès du 3ème Festival du Film d’animation andin :

1- Prix ANIMANDINO 2016 au court métrage d’animation avec la meilleure esthétique.
"REVUELTA" de Ricardo Jabardo du Venezuela.
JPEG
Le jury a décidé de décerner le prix ANIMANDINO avec une meilleure esthétique au film "REVUELTA" de Ricardo Jabardo par la force du langage visuel et son rythme soutenu, l’originalité du graphisme, une utilisation adéquate du noir et blanc, outre une bonne édition et une bande sonore en parfaite synchronisation avec l’image.
Le vainqueur, Ricardo Jabardo, vit à l’étranger et a transmis un message de reconnaissance au public présent à travers sa nièce que est venue retirer le prix.

2- Prix ANIMANDINO 2016 au film d’animation avec la meilleure technique.
"SR PIQUERO PATAS AZULES " de Gino Baldeon de l’Équateur.
JPEG
Le jury a décerné le prix de la meilleure technique au film "Sr. PIQUERO PATAS AZULES" de Gino Baldeon pour son travail d’animation en 3D parfaitement réussi avec originalité et poésie. Une conception du personnage très perfectionnée ainsi que les objets sans gravité, un montage sophistiqué et une belle palette de couleurs.
Gino Baldeon, qui a également été retenu pour son prochain projet d’animation DOUBLE RAINBOW à l’Atelier de développement de projets qui a eu lieu à Caracas du 25 au 28 octobre, était présent dans la salle et a reçu très ému son prix.

3- Prix ANIMANDINO 2016 au court d’animation avec meilleur scénario.
"UN 9 DE ABRIL" d’Edgar Humberto Alvarez de Colombie.
JPEG
Le jury a décidé de décerner le prix du film d’animation avec le meilleur scénario à "Un 9 de abril" d’Edgar Humberto Alvarez par son récit cohérent fondé sur une enquête approfondie des faits historiques qui racontent un événement aussi déstabilisant dans la vie politique de la Colombie comme ce fut l’assassinat de Jorge Eliécer Gaitán. Un travail intensif d’animation avec des personnages en pâte à modeler qui réussissent à donner un grand dramatisme à l’action avec des images impressionnantes qui expriment la violence de l’année 48.
Le prix a été décerné au jeune Carlos Jairran, sculpteur et ami du lauréat, qui a prononcé quelques mots en son nom.

4- Grand Prix ANIMANDINO 2016 du meilleur film animé andin
"NARANJA" de Juan José Chambres Méndez
JPEG
Nous avons décidé de livrer le Grand prix au film " NARANJA " de Juan José Salas Méndez par sa créativité et son inventivité dotée d’une intention ludique, par sa richesse graphique très forte et sa capacité de surprendre le spectateur avec humour du début jusqu’à la fin par le biais s’une imagination surréaliste.

En l’absence de l’artiste la statuette a été remise par l’Ambassadeur de France, M. Frédéric DESAGNEAUX, à son assistant de production M. Freddy Calzadilla, qui a prononcé quelques mots au nom du lauréat :
"Je voudrais avant tout remercier l’Organisation du concours ANIMANDINO, à l’Ambassade de France et au Centre national autonome de cinéma par l’appui que ces institutions nous ont apporté.
"NARANJA" a commencé comme une aventure qui a appelée de plus en plus de personnes jusqu’à la formation d’un groupe de travail merveilleux, ou même plutôt d’une petite famille. Ce prix est une reconnaissance à tous les membres de cette équipe ; nous sommes fiers d’en faire partie et ça nous pousse à continuer de travailler. Dans des moments si difficiles comme ceux que nous vivons actuellement, je pense qu’il est important de ne pas cesser de soutenir l’art, et ses diverses manifestations. C’est pourquoi de nouveau je remercie toutes les personnes et organisations qui nous ont appuyé, à tous les présents ; et pour ma part, j’espère pouvoir continuer à travailler pour nous retrouver dans une prochaine édition d’ANIMANDINO."

Félicitations à tous les gagnants et un grand merci aux membres du jury.

Dernière modification : 01/11/2016

Haut de page