Procès-verbal de la réunion du conseil consulaire pour la protection et l’action sociale 2017

Le Conseil Consulaire pour la Protection et l’Action Sociale de Caracas s’est réuni le mercredi 15 novembre 2017 à 10:00 heures, sous la présidence de Monsieur l’Ambassadeur Romain, NADAL.

Etaient présents :
- M. Xavier KEDDAR, Chef de Section Consulaire,
- Mme Brigitte SAIZ, Conseillère Consulaire,
- M. Thierry LAFAVERGE, en représentation de Mme Hélène LAFAVERGE, Conseiller Consulaire,
- Mme Myriam COLOMBEL, représentante de Français du Monde-ADFE
- Mme Liliane CHOSSERIE en représentation de M. Gérard LESIGNE, Président de l’U.F.E
- M. Bernard BLOCH, Président de l’Association “ Présence Française ”,
- M. Julien GUICHARD, Adjoint de Chancellerie,
- Mme Gloria ARHEX, Secrétaire du CCPAS.

Absents excusés :
- M. Guy DUFFAUD, Conseiller Consulaire,

1. Taux de base

Les membres du Conseil demandent le maintien du taux de base en vigueur (300 euros) pour 2018 er préfèrent insister sur les aides exceptionnelles et la subvention à l’association de bienfaisance « Présence française ». Le Venezuela en crise depuis plusieurs années se trouve au bord de l’hyper inflation selon les observations du service économique (voir note jointe).

2. Nouvelles demandes : 3 Allocations de solidarités

3. Demande d’allocation non renouvelé : 1 départ du pays

4. Allocataires décédés dans le courant de l’année 2016 : 8

Pour 2018, le Conseil propose le versement annuel de 54 allocations pour un montant total de 164 340 ,00 euros (59 allocations ont été accordées en 2017 pour un montant de 176 296, 00 euros).

- 38 allocations de solidarité  : 100 608,00 euros.
- 14 allocations adultes handicapés : 53 268,00 euros.
- 2 allocations enfants handicapés  : 7 464,00 euros.

5. Secours occasionnels et Aides exceptionnelles

La crise politique, économique, sanitaire et sécuritaire que traverse le Venezuela s’est aggravée en 2017. Aux pénuries alimentaires et de médicaments s’ajoutent la dévaluation vertigineuse de la monnaie locale. La paupérisation des salariés et des retraités payés en bolivars se traduit par une nette augmentation des situations d’indigence et un sentiment de grande insécurité.
Un net renforcement de la ligne budgétaire consacrée aux aides exceptionnelles est indispensable compte tenu de la situation sociale locale qui ne cesse de se dégrader. Le Conseil sollicite à l’unanimité pour 2018 une somme de 3000,00 euros.

Au total, les prévisions budgétaires pour CARACAS pour 2018 s’élèvent à
164 340 euros.

6. Subvention à la société de bienfaisance « Présence française » :

Le Conseil Consulaire pour la Protection et l’Action Sociale de Caracas certifie que la société de bienfaisance « Présence française », qui tient la maison de retraite « Casa Chichi » où se trouvent nos compatriotes les plus âgés et les plus démunis, effectue par ailleurs un précieux travail d’appui aux activités consulaires de cette ambassade. En contact permanent avec la section consulaire, son représentant, M. Bernard BLOCH, en est un interlocuteur privilégié. C’est ainsi que, sur intervention de l’ambassade, elle porte secours aux ressortissants français en situation économique délicate, résidents ou de passage au Venezuela, qu’elle héberge les touristes en difficulté, les nourrit et les aide financièrement.

Cette association réunit régulièrement dans son enceinte certains de ses membres, les conseillers consulaires et le chef de chancellerie afin d´aborder les aspects économiques de sa gestion.

Le Conseil Consulaire pour la Protection et l’Action Sociale de Caracas insiste pour que la subvention 2018 soit doublée et portée à 6000 euros au profit de l’OLES « Présence Française » à Caracas.

Demandes d’allocations présentées par CASTRIES : 14

Réparties comme suit :

Antigua (Saint John’s) : 1
1 (allocation adulte handicapé)

Castries - Sainte-Lucie : 3
1 (allocation adulte handicapé)
2 (secours mensuels spécifiques enfants (SMSE)

Grenade : 1
1 (allocation de solidarité)

Trinité-et-Tobago : 9
8 (allocations de solidarités)
1 (allocation adulte handicapé)

Au total, les prévisions budgétaires pour CASTRIES pour 2018 s’élèvent à 65 386 euros.

Le Conseil Consulaire pour la Protection et l’Action Sociale de Caracas donne son accord pour les taux de base pour 2018 proposé par Castries et pour toutes les demandes d’allocations.

- Antigua (Saint John‘s) 495 euros
- Castries 423 euros
- Grenade 388 euros
- Trinité-et-Tobago 518 euros

La séance a été levée à 11:15 heures./.

Dernière modification : 23/11/2017

Haut de page