Libye : déclarations du porte-parole du MAEE [es]

JPEG

Paris, le 06 avril 2011

Au point de presse de ce jour, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes a fait les déclarations et a répondu aux questions suivantes :

- Question - J’ai une question légale. La résolution 1970 impose un embargo d’armes sur la Libye. Mais la résolution 1973 dit que toutes les mesures peuvent être prises pour défendre la population, à part l’occupation terrestre. Laquelle a précédence ? Etes-vous convaincu que 1973 ne permet pas d’armer les rebelles ?
Il y a peut-être d’autres raisons pour ne pas les armer, mais est-ce
défendu ? Merci.

Réponse - Le ministre d’État s’est clairement exprimé sur ce sujet ce matin. Il a souligné "qu’il y avait un embargo sur les armes destinés à la Jamahiriya, c’est-à-dire aux troupes de Kadhafi. Nous ne sommes pas entrés dans un processus où nous avons livré des armes."

Dernière modification : 09/04/2011

Haut de page