Libye : déclarations du porte-parole du MAEE [es]

JPEG

Paris, le 16 mars 2011

Au point de presse de ce jour, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes a fait les déclarations et a répondu aux questions suivantes :

- Question - Suites aux propos d’Alain Juppé ce matin sur son blog, quels pays arabes sont-ils prêts à participer à une opération militaire en Libye ? Parle-t-on d’une zone d’exclusion aérienne ou de bombardements ciblés ?

Réponse - Comme l’a réaffirmé Alain Juppé, toute intervention doit se faire dans le cadre de la légalité internationale et avec l’appui des États de la région. Je vous rappelle à cet égard la prise de position forte de la Ligue arabe samedi dernier que nous avons saluée.

Alors que la situation se dégrade en Libye, la France est particulièrement active dans toutes les enceintes et auprès de tous ses partenaires pour mobiliser la communauté internationale afin de lui donner les moyens d’agir. Toutes les options sont actuellement examinées.

Dans ce contexte, la France concentre actuellement ses efforts sur le Conseil de sécurité pour obtenir une résolution, avec des mesures concrètes et opérationnelles, nous permettant, le plus vite possible, de protéger les populations civiles actuellement menacées./.

Dernière modification : 24/03/2011

Haut de page