Libye : déclarations du porte-parole du MAEE [es]

JPEG

Paris, le 09 mars 2011

Au point de presse de ce jour, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes a fait les déclarations et a répondu aux questions suivantes :

- Question - Comment est-il possible de faire respecter une zone d’exclusion aérienne sans l’OTAN ? Avec une coalition ad’ hoc comprenant des pays européens et arabes ? Des moyens de l’OTAN (Awacs), mais sans recours au commandement intégré ? Qui dirigerait ? Jusqu’à présent l’Union européenne dit ne pas travailler sur une éventuelle opération.

Réponse - Je vous rappelle sur ce sujet la réponse faite par le ministre d’État hier devant l’Assemblée nationale :

« Il s’agit maintenant d’arrêter la répression meurtrière que le régime du colonel Kadhafi continue à déployer. La France a pris une position très claire : l’OTAN n’est pas l’organisation adaptée pour le faire. Il faut un mandat des Nations unies. Nous sommes disponibles pour intervenir avec d’autres afin de protéger les populations en empêchant Kadhafi d’utiliser ses moyens aériens. Enfin, il est nécessaire de le faire en pleine liaison avec la Ligue arabe et l’Union africaine. C’est ce à quoi nous travaillons.

Vendredi prochain, au Conseil européen qui sera exclusivement consacré à la situation en Libye et au sud de la Méditerranée, la France fera des propositions fortes. »

-  Q - De quelle manière la France pourrait-elle participer au rapatriement de réfugiés africains de Libye bloqués en Égypte vers des pays comme le Niger, dont M. Fillon a parlé dans un courrier à Jean-Marc Ayrault ? Y a-t-il déjà des préparatifs en cours ?

R - A la demande du Mali et en coordination avec les autorités égyptiennes, la France a procédé la nuit dernière par vol spécial au rapatriement de 166 ressortissants maliens qui, après avoir quitté la Libye et s’être réfugiés en Égypte, cherchaient à regagner leur pays.

Partis du Caire hier, ils sont arrivés cette nuit à 2 h heure locale à Bamako.

Dernière modification : 24/03/2011

Haut de page