Le réalisateur Philippe Le Guay, invité d’honneur du Festival 2016 [es]

JPEG

Formé à l’I.D.H.E.C où il est entré en 1980, Philippe Le Guay collabore à l’écriture de « 15 août », le premier film de Nicole Garcia, avant d’écrire et réaliser son premier long métrage, « Les Deux Fragonard », qui sort sur les écrans en 1989.

Un temps acteur, Philippe Le Guay travaille également pour la télévision, où il participe à l’écriture de quelques téléfilms comme « Urgence d’aimer » ou « Ascension Express » avant de réaliser « Rhésus Roméo » pour le petit écran. En 1995 sort son deuxième long-métrage, « L’Année Juliette », une comédie avec Fabrice Luchini et Philippine Leroy-Beaulieu.

Après « Trois Huit » en 2001, drame inspiré d’un fait-divers réel sur le harcèlement moral en entreprise, Philippe Le Guay revient à un registre plus léger avec « Le Coût de la vie » (2003), une comédie sur l’argent où il retrouve Fabrice Luchini. Puis il réalise une nouvelle comédie sur le registre du bonheur avec « Du jour au lendemain » avec Benoît Poelvoorde dans le rôle principal.

Suivent « Les Femmes du 6e étage », une satire sociale où F. Luchini est entouré d’un cortège de femmes dont Sandrine Kiberlain et l’espagnole Carmen Maura. Puis le long-métrage « Alceste à bicyclette », avec Fabrice Luchini et Lambert Wilson, en 2013.

« Floride », le dernier film que Philippe Le Guay a façonné à partir d’une pièce de Florian Zeller, emprunte en apparence le chemin de la comédie, aidé dans ce choix par un acteur dont la puissance n’a pas toujours pu se déployer, Jean Rochefort. Ce comique apparent, qui arrache des rires d’autant plus forts qu’on sait bien qu’il y a des choses dont on ne devrait pas rire, habille élégamment la chronique d’un long voyage dont le metteur en scène et l’acteur se plaisent à imaginer les étapes. Imaginer, seulement, puisque personne n’est jamais revenu de la démence pour en raconter les paysages.

Activités programmées avec l’invité dans le cadre du 30ème Festival de cinéma français au Venezuela :

Le film "Florida" sera projeté lors d’un « ciné-foro » qui aura lieu le samedi 30 avril à 10h00 au Trasnocho Cultural (Las Mercedes).

Philippe Le Guay sera aussi présent le 27 avril à 12h00 à l’Auditorium d’Humanités de l’Université Centrale du Venezuela, et le samedi 28 avril à 11h00 à la salle de la Cinémathèque Nationale du Musée de Beaux-Arts (MBA), dans le cadre d’un forum avec des professionnels du cinéma vénézuéliens, organisé par l’ANAC (Association Nationale d’Auteurs Cinématographiques).

JPEG

Dernière modification : 20/04/2016

Haut de page