Le festival du film francophone présent à la municipalité de Chacao [es]

Le 20 mars, journée mondiale de la francophonie, est une excellente date pour entamer la semaine du film francophone à Chacao
JPEG

Le festival du film francophone, au-delà de la diffusion de la langue française comme moyen de communication pour promouvoir la diversité culturelle et le dialogue interculturel, réaffirme chaque année les inquiétudes des pays adhérants pour une consolidation des valeurs démocratiques et des droits de l’homme proclamés par l’Organisation internationale de la Francophonie.

Les quatre films à l’affiche répartis entre la salle expérimentale du Centre Culturel Chacao et la salle Cabrujas du Cultura Chacao, composent un échantillon diversifié qui nous exposent aux multiples façons d’appréhender la francophonie en traitant des sujets liés à l’immigration, l’intégration et aussi des affaires familiales. Ces films ont été acclamés par un public hétérogène qui a reconnu de vraies qualités cinématographiques et une indéniable contribution à la défense de la diversité culturelle et des droits de l’homme.

Mardi 20 mars à 18h c’est le début de la semaine du film francophone à Chacao avec PARIS LA BLANCHE, réalisé par Lidia Terki, au Centre Culturel Chacao. Le film sera projeté aussi vendredi 23 mars à 17h00 à la salle Cabrujas.

PARIS LA BLANCHE
Centro Cultural Chacao, sala experimental mardi 20/03 à 18h00
Cultura Chacao, sala Cabrujas vendredi 23/03 à 17h00

JPEG

Réalisation : Lidia Terki
2017
1h23
France
Scénario : Colo Tavernier
Musique : Chloé Thévenin
Photographie : Malik Brahimi
Interprètes : Tassadit Mandi, Zahir Bouzerar, Karole Rocher, Marie Denarnaud, Dan Herzberg, Sébastien Houbani, Fayçal Safi
Production : Day For Night Productions / Ciné+ / Région Ile-de-France / Région Provence-Alpes-Côte d’Azur / Doha Film Institute / Centre National de la Cinématographie
Distribution : Institut Français, Ambassade de France
Résumé
Sans nouvelles de son mari, Rekia, soixante-dix ans, quitte pour la première fois l’Algérie afin de ramener Nour au village. Mais l’homme qu’elle finit par retrouver est devenu un étranger.

Mercredi 21 mars à 18h00 projection du film “Des Apaches” réalisé par Nassim Amaouche, au Centro Cultural Chacao. Des Apaches nous fait connaître la communauté Kabyle parisienne, peu présente habituellement au cinéma.

DES APACHES
Centro Cultural Chacao, sala experimental mercredi 21/03 à 18h00

JPEG

Réalisation : Nassim Amaouche
2015
1h37
Francia
Scénario : Nassim Amaouche, Guillaume Bréaud
Photographie : Céline Bozon
Interprètes : Nassim Amaouche, Laetitia Casta, André Dussollier, Kamel Laadaili, Djemel Barek, Alexis Clergeon
Production : Ad Vitam Production
Distribution : Institut Français, Ambassade de France
Résumé
Lors de l’enterrement de sa mère, Samir croise le regard d’un inconnu, son père. Celui-ci l’entraîne dans une affaire familiale qui le plonge au cœur de la population kabyle de Belleville et de ses traditions. Une expérience qui le bouleverse et fait ressurgir son passé d’une étrange manière. Alors qu’il se confronte à ses choix, Samir va s’affranchir de son enfance et de son clan pour devenir un homme libre, un « Apache ».

La semaine du film francophone continue vendredi 23 mars avec la projection à 18h00 au Centro Cultural Chacao de « Cessez-le-feu », film écrit et réalisé par Emmanuel Courcol. Il sera de nouveau projeté le lendemain samedi 24 mars à 16h00 dans la salle Cabrujas.

CESSEZ LE FEU
Centro Cultural Chacao, sala Experimental vendredi 23/03 à 18h00
Cultura Chacao, sala Cabrujas samedi 24/03 à 16h00

JPEG

Réalisation : Emmanuel Courcol
2016
1h43
France
Scénario : Emmanuel Courcol
Musique : Jérôme Lemonnier
Photographie : Yann Maritaud, Tom Stern
Interprètes : Romain Duris, Mathilde Courcol-Rozès, Arnaud Dupont, Fabrice Eberhard, Armand Eloi, Grégory Gadebois, Yvon Martin, Wabinlé Nabié, Julie-Marie Parmentier, Céline Sallette, Maryvonne Schiltz, Morwenna Spagnol
Production : Polaris Film Production, Finance / Fontana / Umedia
Distribution : Institut Français, Ambassade de France
Résumé
Au début des années 1920, Georges Laffont, traumatisé par les horreurs de la Première Guerre mondiale, décide de changer de vie et de se rendre en Haute-Volta, en Afrique de l’Ouest, en compagnie de l’artiste Diofo qui a également survécu à la Grande Guerre. Georges rentre à Paris avec un chargement de masques tribaux pour retrouver son frère Marcel, un ancien combattant que la guerre a rendu sourd et qui vit avec leur mère. Tentant désespérément de se remettre de ce traumatisme, Georges trouvera le réconfort auprès d’Hélène, une professeure de langue des signes.

La semaine clôture de façon brillante avec le film « Patients » réalisé par Grand Corps Malade et Mehdi Idir qui a obtenu 4 nominations aux Césars dont meilleur film et meilleur Premier film.

PATIENTS
Cultura Chacao sala Cabrujas dimanche 25/03 à 16h00

JPEG

Réalisation : Grand Corps Malade, Mehdi Idir
2016
1h50
France
Scénario : Grand Corps Malade, Fadette Drouard
Photographie : Antoine Monod
Interprètes : Pablo Pauly, Moussa Mansaly, Franck Falise, Nailia Harzoune, Soufiane Guerrab, Rabah Naït Oufella, Côme Levin, Dominique Blanc (Guinea)
Production : Mandarin Production / Kallouche Cinéma / Gaumont
Distribution : Institut Français, Ambassade de France
Résumé
Se laver, s’habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens.... Bref, toute la crème du handicap. Ensemble ils vont apprendre la patience. Ils vont résister, se vanner, s’engueuler, se séduire mais surtout trouver l’énergie pour réapprendre à vivre. Patients est l’histoire d’une renaissance, d’un voyage chaotique fait de victoires et de défaites, de larmes et d’éclats de rire, mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul.

Dernière modification : 16/03/2018

Haut de page