L’Italie et la France commémorent au Venezuela les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci

L’Italie et la France s’unissent pour célébrer au Venezuela, avec un concours d’art contemporain, les 500 ans de la mort du génie Léonard de Vinci, dont l’héritage universel est aujourd’hui plus vivant que jamais. Cette activité se réalisera dans le cadre de la programmation du Mois de l’Europe au Venezuela.

Ce mois de mai ; le monde entier commémore le cinquième centenaire de la mort du maître italien de la Renaissance, Léonard de Vinci. Le Venezuela ne fait pas exception et s’unit à cette célébration avec un Concours d’Art Contemporain appelé “Le Calcul des Proportions” (La perception-La pensée-L’image), organisé par l’Ambassade d’Italie et l’Ambassade de France au Venezuela, l’Institut italien de Culture de Caracas et le réseau des Alliances françaises au Venezuela, sous l’égide du Ministère des Relations Extérieures d’Italie. Les œuvres sélectionnées seront exposées à partir du dernier trimestre de l’année dans une galerie de la ville.
JPEG
Léonard de Vinci, né le 15 avril 1452 dans le petit village de Anchiano et mort le 2 mai 1519 à Amboise, en France, est, sans aucun doute, le symbole parfait de l’homme de la Renaissance, qui a assemblé dans ses œuvres et ses réflexions, tous les domaines de l’intelligence, de la recherche, de la création, de la peinture à l’architecture, de la philosophie à la physique, l’astronomie, l’anatomie, l’étude des défenses militaires, ainsi que l’anticipation d’inventions fondamentales réalisées durant les siècles suivants. En lui convergent les études qui, depuis la fin du Moyen Âge et à travers l’Humanisme du XVème siècle, ont permis à la culture européenne de mettre l’homme au centre de l’univers. L’image symbolique de la Renaissance est ainsi l’Homme de Vitruve dessiné par Léonard, l’ »Homme à la mesure de toutes choses » déjà défini ainsi par le philosophe grec Protagoras.

Léonard symbolise aussi l’unité de la culture européenne, et de manière plus particulière l’italienne et la française. Il s’est en effet installé en France en 1516 et y a vécu et travaillé durant les dernières années de sa vie, particulièrement fécondes, décédant finalement à Amboise. C’est aussi pour cette raison que les Présidents de France et d’Italie, M. Macron et M. Mattarella, ont célébré ensemble, ce 2 mai, dans cette ville française, la mémoire du génie universel.

“ Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci sont le point central pour la célébration d’un esprit qui a traversé les frontières et le temps, au-delà du court fragment de sa vie, comparé à l’héritage inestimable et inépuisable de son œuvre. De Vinci, comme le montre ses énormes apports à l’histoire des sciences et des arts, est un des penseurs et acteur les plus en avance sur son temps de l’histoire de l’humanité », affirme Lorena González Inneco, commissaire du concours.
“Ce concours d’art contemporain invite les participants à déployer un nouveau “Calcul des Proportions”. Cependant, plus qu’une affirmation, l’idée principale est de formuler des questions qui puissent alimenter les bases d’un post-platonisme. Dans un monde en constant chaos, avec ses ruptures et incertitudes, les artistes participant devront faire appel à la perception, la pensée et l’image comme sphères de la mémoire en jeu, qui leur permettent de s’interroger et de nous interroger sur le lieu où nous nous trouvons, pour lequel nous calculons, sur les variable de cet “ici et maintenant” d’exception”, indique González Inneco.

“Dans un monde soumis à d’assourdissants mouvements iconographiques, à des vérités qui vont et qui viennent au milieu des marasmes de réseaux débridés par l’information, le concours espère pouvoir recevoir des œuvres qui dévoilent les chemins de ces nouvelles proportions et réalités, des pièces qui délibèrent pour trouver des regards sensibles qui nous permettent de déchiffrer, comme Léonard déchiffra en son temps, le monde que nous sommes aujourd’hui (le mal et le bien, la beauté et l’horreur, la haine, le corps, l’âme, le mensonge, la vérité…)”.

JPEG
Ce concours ne pose de limites quant à l’âge des candidats et est ouvert à toutes les disciplines et expressions artistiques : dessin, peinture, gravure, céramique, sculpture, photographie, installations, performance, art vidéo et art sonore. Pourront participer tous les créateurs de la communauté artistique nationale et internationale, avec une seule œuvre inédite. Le règlement général de la participation sur trouve sur la page internet de l’Institut Italien de Culture de Caracas [iiccaracas.esteri.it] ai et les participants devront s’inscrire sur [bit.ly/DaVinciVenezuela] et envoyer les documents demandés à l’adresse électronique suivante : elcalculodelasproporciones@gmail.com avant le 7 juillet 2019.

Le thème tournera autour de la figure de Léonard de Vinci, dans le cadre de la commémoration des 500 ans de sa mort. Cependant, comme le souligne la commissaire González Inneco : “Le Calcul des Proportions” (La perception-La pensée-L’image), ne prétend pas appelé à des reproductions ou des simulations de l’œuvre de Leonard De Vinci. Au contraire, nous souhaitons que le concours fonctionne comme une écriture inversée, reflet illisible mais présagé qui allume, chez chaque participant la flamme de l’élaboration de cette pensée, pas comme une copie, mais comme une ferveur spontanée de sa propre activité.

Le premier prix sera de 1000 dollars, et le deuxième prix offrira 500 dollars . Des mentions honorifiques seront conférées en fonction de ce que le jury considèrera nécessaire. L’annonce des artistes sélectionnés pour l’exposition se fera le lundi 22 juillet 2019, tandis que l’inauguration de l’exposition et l’annonce des gagnants se réaliseront durant le dernier trimestre de l’année.

En tant qu’organisateurs du concours “Le Calcul des Proportions” (La perception-La pensée-L’image), les ambassades de France et d’Italie au Venezuela espèrent compter sur une grande réceptivité de la part des artistes et créateurs pour rendre hommage au génie Léonard de Vinci et à l’extraordinaire héritage qu’il a laissé à l’humanité.

Dernière modification : 15/05/2019

Haut de page