Hommage de la France au Maestro José Antonio Abreu [es]

Hommage unanime au Venezuela à celui que tous nomment ici le Maestro Abreu, décédé ce samedi 24 mars. Il laisse derrière lui une œuvre unique au monde avec la création en 1975 du « Sistema National de Orquestas juveniles e infantiles », fondant cette initiative inédite sur une double conviction :

  • Une vision ambitieuse de la culture pour tous. Selon ses propres paroles : « la culture appartient à tous. Pour les pauvres, la culture ne peut pas être une culture pauvre, une culture de restes. Elle doit au contraire être grande, ambitieuse, raffinée, moderne ».
  • La conviction du rôle social de la musique : « le Sistema est un projet social qui aspire à utiliser la musique pour le développement de l’homme »

Partant de l’intuition selon laquelle la musique peut jouer un rôle formateur essentiel (« participer à un orchestre donne à chacun la pratique de la concertation, du travail d’équipe et de la responsabilité »), José Antonio Abreu a su créer un dispositif présent dans toutes les villes du pays, internationalement reconnu et qui a inspiré, hors des frontières du Venezuela, de nombreuses expériences similaires. Il a obtenu de nombreux prix internationaux (Polar Music Price en 2009, Prix Prince des Asturies des Arts en 2008, Grammy Latino pour l’ensemble de sa carrière en 2009, International Puccini Award, Glenn Gould Prize …)

Pour sa part, l’Ambassadeur de France a participé à l’hommage national organisé en mémoire de José Antonio Abreu, ce qui lui a donné l’occasion de rappeler l’importance que notre pays attache à l’œuvre engagée et notre souci de la soutenir comme symbole du rôle de la culture musicale dans l’éducation, la promotion sociale et l’émancipation.

JPEG

JPEG

Dernière modification : 26/03/2018

Haut de page