Forte présence ministérielle pour l’inauguration de la Filven 2016 [es]

JPEG
L’inauguration de la Filven 2016 a revêtu un lustre particulier, ce 3 novembre, dans l’amphithéâtre du Théâtre Teresa Carreño.

JPEG

Les autorités vénézuéliennes présentes ont en effet souligné combien la culture était un langage universel de dialogue et de compréhension, le Ministre de l’information et communication rappelant que Les Misérables étaient sans doute l’ouvrage le plus répandu ici, grâce au tirage à cinq millions d’exemplaires effectué il y a quelques années, et distribué gratuitement.

JPEG

Saluant l’héritage de la Révolution française et l’attachement universel aux principes de Liberté, Égalité et Fraternité, le Ministre de la Culture, M. Freddy Ñañez, s’est pour sa part attaché à souligner l’importance des politiques publiques dans la promotion du livre et de la lecture.

JPEG

De son côté, M. Frédéric DESAGNEAUX, Ambassadeur de France, a dit toute notre fierté du choix de la France comme pays invité d’honneur, plus encore en cette année 2016 qui marque le Bicentenaire de la mort de Francisco de Miranda, figure emblématique de la relation bilatérale.

JPEG

L’Ambassadeur a par ailleurs souligné la permanence des liens intellectuels unissant nos deux pays - de Teresa de la Parra et Rómulo Gallegos à Lorenzo Vigas et Miguel Bonnefoy, leurs dignes successeurs – et a marqué notre volonté à les renforcer plus encore, comme en témoigne la présence d’une délégation prestigieuse. Conduite par M. Dominique FERNANDEZ, de l’Académie française, celle-ci est en effet composée de Bénédicte MARTIN, Patrice ROBIN et Arthur Dreyfus.

JPEG

Dans son discours inaugural, M. FERNANDEZ a évoqué, en premier lieu, son intérêt pour cette première visite au Venezuela, rappelant qu’il était à moitié mexicain par son père, Ramón Fernández.

Après avoir évoqué le souvenir de Francisco de Miranda, Dominique FERNANDEZ a dressé un rapide bilan de ce qu’il est convenu d’appeler « l’exception culturelle française » et la capacité de notre pays à résister à l’importation exagérée d’expressions culturelles anglophones.

JPEG

L’inauguration du stand français, aux couleurs de l’Ambassade et de l’Institut français, mais aussi de l’Alliance française du Venezuela, du Colegio Francia et de Campus France a donné a cette cérémonie chaleureuse une touche supplémentaire de convivialité.

Dernière modification : 07/11/2016

Haut de page