FRANÇOIS DELPRAT [es]

JPEG


Né en 1934 à Lyon, il a suivi ses études secondaires dans cette ville et ses études supérieures à l’Université de Lyon, où il obtient sa Licence ès Lettres en 1957, avec option langues romanes et espagnol. En 1958, il est diplômé d’Etudes Supérieures en Espagnol, avec son mémoire Le penseur espagnol, Fray Martín Sarmiento (1695-1772), réalisé sous la direction du Pr. Georges Demerson, spécialiste du XVIIIe siècle.

Il a suivi la préparation aux concours de recrutement des Professeurs de l’Enseignement secondaire à l’Université de Paris, Sorbonne, et est agrégé d’espagnol en 1963.

François Delprat obtient son Doctorat de Troisième Cycle en 1973 à l’Université de la Sorbonne, avec la publication de sa thèse Image de la société dans le roman vénézuélien, 470 fol (sous la direction du Pr. François Bourricaud, Institut des Hautes Etudes de l’Amérique Latine, Paris).

En 1985, il est diplômé du Doctorat d’État ès Lettres, à l’Université de la Sorbonne Nouvelle Paris 3, avec sa thèse : Réalité nationale et mission de l’écrivain. L’œuvre romanesque de Rómulo Gallegos, 978 fol (sous la direction du Pr. Paul Verdevoye, Université de La Sorbonne Nouvelle, Paris 3).

Enseignement

François Delprat a été professeur agrégé d’espagnol au Lycée Alain, à Alençon de 1963 à 1965, et ensuite il a enseigné au Lycée Colbert à Paris entre 1965 et 1968. Il a ensuite travaillé comme Maître de Conférences à l’Université de Paris X à Nanterre, de 1968 à 1988.

De 1988 à 1998, il enseigne comme Professeur des Universités, à l’Université Jules Verne à Amiens, puis à l’Université de la Sorbonne Nouvelle, Paris 3.

François Delprat est actuellement Professeur émérite à l’Université de la Sorbonne Nouvelle, Paris 3. Au sein de cette Université, il a dirigé, de 1994 à 1998, le Centre de Recherches Interuniversitaire sur les Champs Culturels en Amérique Latine (CRICCAL). Il est resté membre du Bureau directeur de ce Centre de Recherche et pend part à l’organisation et rédaction de la revue América, Cahiers du CRICCAL, consultable en ligne (http://america.revues.org/)

Travaux de recherche

Ses études comme son enseignement portent sur la langue, littérature et civilisation hispano-américaines. Ses recherches sont consacrées à l’histoire de la culture et aux rapports entre littérature et société dans les pays latino-américains, plus particulièrement au Venezuela. Il travaille notamment sur l’Histoire des idées, et l’évolution des formes culturelles.

Publications
  • América latina en vísperas del Siglo XXI, Paris : Masson, 1992, 225 p. (en collaboration avec Nilda DÍAZ).
  • Venezuela narrada, Mérida, Venezuela, ed. El otro@elmismo, 2002, 383 p.
  • Coordinador de Arturo Uslar Pietri, Las lanzas coloradas, Primera narrativa, Paris, Madrid, 2002 Colección Archivos, n° 56, 957 p. Introduction, Genèse, études critiques, dossier de documents, bibliographie.
  • Littératures de l’Amérique latine, Aix-en-Provence, Edisud, 2009, 285 p. Coll. Les écritures du Sud. Littératures contemporaines (en collaboration avec Jean-Marie Lemogodeuc et Jacqueline Penjon).
  • Literaturas de América latina, Córdoba (Argentine), Editorial Universidad Nacional de Córdoba, 2011, 400 p. (en collaboration avec Jean-Marie Lemogodeuc et Jaqueline Penjon).
Traductions
  • Rómulo Gallegos, Cantaclaro, cavalier errant, Paris, Indigo, UNESCO, 1996, 287 p. (Cantaclaro, 1934).
  • Hugo Chávez, Ma première vie. Conversations avec Ignacio Ramonet, Paris, Editions Galilée, 2015, 715 p., chapitres 4 à 11, p. 166-465. (Mi primera vida. Conversaciones con Ignacio Ramonet, Barcelona–Caracas, Random House-Mondadori, 2013).
Sélection d’articles et essais
  • 2002, « L’américanité selon Miranda : utopie et sens de l’histoire », in Francisco de Miranda, l’Europe et l’intégration latino-américaine, sous la direction de Luis Xavier Grisanti et Christian Ghymers, Louvain-la-Neuve, Versant Sud, Association Internationale Andrés Bello, 2001, 224 p., p. 165-174.
  • 2005, « Andrés Bello et l’éducation pour les Amériques » in Río de la Plata, Paris, CELCIRP, n° 28, Le XIX° siècle en Amérique latine. Hommage à Paul Verdevoye, p. 153-166
  • 2008, « Guillermo Meneses, à l’ère du soupçon », in Françoise Cazal (éd.), Hommage à Francis Cerdan, Université de Toulouse Le Mirail, 2008, Coll. Méridiennes, p. 238-249.
  • 2008, « Scandale de la mort : 2666, roman posthume de Roberto Bolaño », in Amadeo López et Béatrice Ménard (dir.), Figures de la Mort dans la littérature de langue espagnole, Colloque du GRELPP, janvier 2006, Nanterre, Université de Paris X-Nanterre, 2008, p. 21-32.
  • 2009, « Une géopoétique : du récit de voyage à Canaima, de Rómulo Gallegos », in Caravelle, n° 93, décembre 2009, Homenaje a Jacques Gilard, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2009, 320 p. Pages 145-160.
  • 2010, « Ficción contemporánea : identidad, universalidad, interactividad », Colloque « Lieux et figures du déplacement », Cécile Chantraine-Braillon, Norah Giraldi Dei Cas, Fatiha Idmhand (eds.), El escritor y el intelectual entre dos mundos. Lugares y figuras del desplazamiento.Madrid, Iberomaericana Vervuert, 2010 ? P. 81-94 (Hommage à Fernando Ainsa, Université de Lille III, 5, 6 juin 2009)
  • 2010, « Le culte de María Lionza : du cénacle anthropologique à l’expansion médiatique », in Fêtes et traditions dans le monde luso-hispanophone. Mélanges en l’honneur de Nicole Fourtané, sous la direction de Michèle Guiraud, Presses Universitaires de Nancy, Université de Nancy 2, 2010, p. 223-236.
  • 2011, « L’homme et/ou l’œuvre. Los ojos, Vida y pasión de Antonio Berni, de Fernando García ». in América, n° 40, La biographie, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2011, p. 193-206.
  • 2012, « Alicia Dujovne Ortiz » in Passages et ancrages en France. Dictionnaire des écrivains migrants de langue française (1981-2011). Paris, Honoré Champion, 2012 (sous la direction d’Ursula Mathis-Moser et Birgit Metz-Baumgartner, Université d’Innsbruck), p. 316-318..
  • 2012, « Une géopoétique. Canaima, de Rómulo Gallegos », in Voyageurs français dans les Amériques, Ed. Paris, Indigo – CEHA Université d’Amiens (Coordinateur Ernesto Mächler-Tobar), 2012, p. 131-
  • 2012, « Novela ensayo : Guillermo Meneses » Coloquio internacional, Universiteit Gent, Université Saint Louis, Bruxelles, 24, 25 mai 2011, in El ensayo hispánico : cruces de géneros, síntesis de formas, Diana Castilleja, Eugenia Houvenaghel & Dagmar Vanderbosch (eds.), Genève, Droz, 2012, p. 145-155.
  • 2012, « Rêves, fantômes et phantasmes, Rómulo Gallegos » : in Amadeo López & Béatrice Ménard (dir.) Les révélations du rêve dans la littérature de langue espagnole, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2012, p. 279-288. (Colloque du GRELPP, 27 mars 2010, Université de Paris X Nanterre).
  • 2013, « Especularidad en La flor escrita, una gran novela de Carlos Noguera », in Inventando los días, II° Congreso crítico de la Narrativa venezolana, Universidad Central de Venezuela, Instituto de Investigaciones Literarias, Porlamar (Margarita, 5, 6, 7 décembre 2012), (en attente de publication).
  • 2013 « El placer del lector », prologue in Carlos Noguera, Juegos bajo la luna, Caracas, Biblioteca Ayacucho, 16 p. (en attente de publication).
  • 2014, « Liberté contre despotisme : vers une Amérique anarchiste », in Territoires des deux rives. Imaginaires et identités en Espagne et en Amérique latine. Hommage à Jean Franco. Sous la direction de Francisco Campuzano. Paris, L’Harmattan, 2014, p. 241-253.
  • 2015, « Pouvoir et sexe : La favorita del Señor, roman d’Ana Teresa Torres (Caracas, 2001) », in Imaginaires de l’érotisme en Amérique latine, Colloque international du CRICCAL, Université de la Sorbonne Nouvelle, Paris 3, in América, Cahiers du CRICCAL, n° 46, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, Paris 3, 2015, p. 125-134. En ligne <http://america.revues.org.fr>
  • 2015, « Dedans, dehors. Les prisons de deux écrivains vénézuéliens », América, Cahiers du CRICCAL (n° 47, L’enfermement), Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, Paris 3. En ligne, 2015. http://america.revues.org
  • 2016, « Savoir en rire : le blog, chronique vénézuélienne de Luis Barrera Linares », Colloque internationnal du CRICCAL 2014, « La chronique latino-américaine, XIXe-XXIe siècles », América, Cahiers du CRICCAL, n° 49 (La chronique en Amérique latine, XIXe-XXIe siècles, vol. 2), Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, en ligne, 2016, http://america.revues.org..
  • 2016, « Francisco de Miranda, général de la Révolution Française », Colloque d’ouverture de l’année Francisco de Miranda, Paris, Maison de l’Amérique latine, 25 de enero de 2016.
  • 2016, « Prólogo, in Miranda y Francia, en la era de las Luces y de las revoluciones », Caracas, Embajada de Francia, 2016.

Dernière modification : 30/09/2016

Haut de page