Déclarations de la porte-parole - 6 juillet 2017 - Venezuela [es]

Q - Le Parlement vénézuélien a été hier le théâtre de violences, avec des blessés. Comment la France entend y réagir ?

R - La France condamne fermement les agressions physiques dont ont été victimes hier des parlementaires et des personnels de l’Assemblée nationale à Caracas, alors que le Venezuela commémorait son indépendance.

Il n’y pas d’Etat de droit sans respect des institutions, ni de démocratie sans un parlement souverain et des parlementaires libres d’exercer leur mandat à l’abri de toute pression et de toute violence.

Alors que le Venezuela traverse de fortes tensions depuis plusieurs mois, la France appelle à l’arrêt de toutes les violences, au dialogue et au respect de la démocratie vénézuélienne.

Dernière modification : 07/07/2017

Haut de page