Libye : déclarations du porte-parole du MAEE [es]

JPEG

Paris, le 23 mars 2011

Au point de presse de ce jour, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes a fait les déclarations et a répondu aux questions suivantes :

- Question - Quelle est votre analyse des rebelles libyens anti-Qaddafi : quel est leur nombre, leur commandement, comment sont-ils armes ?

Réponse - Ceux que vous appelez les "rebelles libyens" sont à nos yeux avant tout des citoyens libyens qui font entendre leurs aspiration à la liberté et à la démocratie et sont victimes d’une répression acharnée de la part de Kadhafi.

- Q - Les Emirats arabes unis ont-ils précisé les conditions et le calendrier de leur engagement aux côtés de la coalition internationale en Libye ? Cet engagement est-il confirmé ou doit-on comprendre qu’il n’est plus d’actualité ?

R - Comme j’ai déjà eu l’occasion de le rappeler, il appartient à chaque pays volontaire d’annoncer et de préciser sa contribution à l’opération de mise en œuvre de la résolution 1973.

- Q - Où sera basée cette "instance de pilotage politique" en ce qui concerne l’opération en Libye dont le ministre a parlé hier ? Comment marchera-t-elle au juste ? Qui sera le président ou chef de celle-ci ?

R - Nous y travaillons activement avec nos partenaires.

Dernière modification : 24/03/2011

Haut de page