Débat, conférence, avec Marc Augé, anthropologue et sociologue français [es]

Invité par l’Ambassade de France au Venezuela et l’Université Centrale du Venezuela (UCV), Marc Augé, anthropologue français de renommée mondiale, revient au Venezuela plus de dix ans après son dernier voyage. Ce dernier participera à deux évènements organisés par l’Institut de Recherche Economiques et Sociales “Dr. Rodolfo Quintero”.

Le 20 novembre, Marc Augé participera à une conférence intitulée “Un nouvel ordre symbolique dans le monde contemporain ?”, auquel participeront également les docteurs Michelle Ascencio et Susana Strozzi, avec le docteur Victor Rago, en tant que modérateur du débat. Ce dernier aura lieu dans la Salle E de l’Université Centrale du Venezuela (UCV), à 10h.

De plus, le 22 novembre à 10h, Marc Augé donnera un cours magistral intitulé “L’anthropologie dans un monde globalisé”, qui sera suivi d’un échange d’idées et d’opinions avec le public. Ce cours aura lieu dans la Salle “Juan Germán Roscio”, dans l’édifice FaCES, au 4ème étage de l’Université Centrale du Venezuela (UCV).

JPEG

Ces deux interventions sont ouvertes au public, entrée libre dans la limite des places disponibles.

Pour plus d’informations, contacter :
culture.caracas.amba@gmail.com
presse.caracas-amba@diplomatie.gouv.fr

MARC AUGÉ

Marc Augé, anthropologue français de renommée mondiale, est professeur et directeur d’études d’Anthropologie et d’Ethnologie à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris (EHESS), dont il a été le président de 1985 à 1995. Directeur de recherches à l’ORSTOM (actuel IRD) jusqu’en 1970, il a également travaillé avec le Centre National de la Recherche Scientifique.

En 1993 il publie “Non-Lieux, introduction à une anthropologie de la surmodernité”, ouvrage qui analyse les « non-lieux », terme par lequel il désigne des espaces interchangeables dans lesquels l’identité devient un passeport pour l’anonymat, tels que les moyens de transport, les grandes chaînes hôtelières, les supermarchés mais aussi les camps de réfugiés.

De ses nombreuses missions ethnographiques au cœur de l’Afrique - en particulier au Togo et en Côte d’Ivoire -, de l’Amérique latine et de l’Europe, il livre des récits originaux sur l’altérité et la modernité. Auteur prolifique, on peut citer parmi ses ouvrages “Un ethnologue dans le métro” (1986) ; “Pour une anthropologie des mondes contemporains”(1994) ; “Fictions fin de siècle ”(2000) ; “Journal de guerre”(2003) ; “L’Anthropologie”(2004). Dans son dernier ouvrage, “Futur” (2012), il exprime ses craintes et incertitudes sur l’avenir d’un monde en crise.

Dernière modification : 14/11/2012

Haut de page