DENISE DELPRAT [es]

JPEG


Née à Paris, Denise Delprat est enseignante et traductrice. Elle a fait ses études secondaires au Lycée Fénelon de Paris, et ses études supérieures à l’institut d’études hispaniques de Paris-la Sorbonne, où elle a obtenu la Licence ès-lettres et le Diplôme d’Études Supérieures. Elle a été professeure de langue et de littérature hispano-américaine dans l’enseignement secondaire et supérieur (classes préparatoires aux examens et concours de l’enseignement supérieur), elle a également traduit différentes œuvres de la littérature latino-américaine. Denise Delprat est actuellement retraitée.

Elle a voyagé dans de nombreux pays en Amérique, en particulier au Venezuela, au Mexique et en Argentine.

Traductions éditées d’œuvres de la littérature vénézuélienne
  • de Luis Britto García et Armando José Sequera, Morceaux choisis / Anthologie bilingue, 2008, Monte Avila Editores Latinoamericana, Caracas.
  • de Luis Britto García, Rajatabla (Tout doit disparaître), 2010, Monte Avila Editores Latinoamericana, Caracas.
  • des poètes Eugenio Montejo et Rafael Cadenas, différents poèmes édités dans la revue poésie 2002, n° 94, octobre 2002, Paris.
Traduction de douze pièces de théâtre du dramaturge argentin Alejandro Finzi, qui ont été jouées, trois ont été éditées
  • Fin de siècle sur l’île, Les cahiers de Coulisses n° 20, mai 1999, Besançon.
  • La peau, ou la voie alternative du complément, L’Harmattan, 2003, Paris
  • Tosco et Saturnino, edición bilingüe, Alción Editora, Córdoba, Argentina, 2014.
Traductions éditées d’œuvres de la littérature colombienne
  • de Ernesto Mächler Tobar, Blé et levain (Trigo y levadura), Poèmes, édition bilingue, Paris, Mémoire Vivante, 2003
  • du poète indigène Yanakuna Fredy Chikangana, quelques poèmes dans la revue Siècle 21, n° 28, Paris, 2016

Une traduction de la pièce de théâtre du Vénézuélien Rodolfo Sequera Antique sur Francisco de Miranda, Francisco, Patria y Libertad (Francisco, Patrie et Liberté), a été jouée à Paris le 18 octobre 2011, au Théâtre du Marais, par Oscar Sisto. Cette pièce n’a pas été éditée.

Dernière modification : 03/10/2016

Haut de page