« Conversaciones con Madre Tierra. Voces indígenas sobre el cambio climático » de Nicolas Villaume dans le Mois de la Photo 2014 France-Venezuela. [es]

Après avoir désigné le mois de novembre comme Mois de la Photo 2014 France-Venezuela, l’Ambassade de France et l’Alliance Française proposent pendant le mois de novembre une série d’exposition dans des galeries, musées, instituts culturels et espaces publics.

« Conversaciones con Madre Tierra – Voces indígenas sobre el cambio climático »
De NICOLAS VILLAUME
“Voces de la Madre Tierra - Capítulo Venezuela”
DAVID HERNANDEZ-PALMAR

JPEG

Cette initiative multimédia est conçue pour faire écho et amplifier les voix des peuples autochtones dans le discours global à propos du changement climatique, elle sert aussi comme invitation ouverte à participer à une conversation à propos des impacts concrets du changement climatiques dans ces communautés, ainsi que pour le reste de l’humanité.

Un chapitre vénézuélien s’ajoute à cette proposition, cette fois travaillé par le documentaliste et photographe vénézuélien David Hernandez-Palmar, appartenant lui-même au peuple Wayúu. Il travaille la thématique de l’eau dans le cycle climatique, de comment la disparition des phénomènes climatiques enchainent aussi la disparition du vocabulaire associé.

Une grande partie du lexique originaire est lié aux noms d’espèces, de cycles climatiques et les types d’écosystèmes, ce travail artistique "Conversation avec la planète - chapitre vénézuélien" invite aux visiteurs à réfléchir sur comment la culture et la nature sont intimement rattachées entre eux, et que celle-ci fonctionne dans un contexte de diversité bio culturelle comme un sujet en soi, ayant son droit à vivre.

Le Centre Culturel Chacao reçoit avec enthousiasme cette exposition à Caracas, une preuve étant l’effort d’avoir intégré son équipe de travail dans la conception et gestion d’un coin pédagogique à l’intérieur de la salle. Cet espace disposera d’un matériel et les spécialistes qui nourrissent la visite, en proposant des activités, en projetant des questions et en invitant le visiteur à laisser une trace avec sa réflexion sur l’impact du changement climatique.

Une série d’activités complémentaires ont été également conçues pendant le mois de novembre pour nourrir la réflexion, en abordant le sujet depuis différentes optiques : comme la photographie, l’audiovisuel et la littérature jeunesse. Cet agenda est disponible à travers d’Internet et les réseaux sociaux.

Pour plus d’information concernant les activités complémentaires dans le cadre de cette exposition CLIQUEZ ICI (en espagnol)

Dernière modification : 09/12/2014

Haut de page