7ème Fête du cinéma d’animation au Venezuela ANIMANDINO 2016 [es]

JPEG
Deux programmes en parallèle vont être mis en place pour les projections de films qui sont prévus dans plusieurs salles de cinéma indépendantes de Caracas et de province grâce au réseau des Alliances françaises.

Le premier programme propose une sélection de films d’animation français composée de courts métrages présentés au cours des 5 dernières années au Festival d’ Annecy, un remake du programme « Découvrir l’ailleurs » qui propose une séance de 9 courts métrages animés documentaires, et 4 longs métrages sortis en salle récemment en France, le deuxième programme correspond à la sélection officielle du concours andin ANIMANDINO ; les meilleurs films d’animation de Bolivie, de Colombie, de l’Equateur, du Pérou et du Venezuela.

Les films à l’affiche ICI

Les salles de la cinémathèque vénézuélienne en Province ICI

Programme d’animation français :
L’Ambassade de France et l’Alliance française de Caracas, en association avec l’institut Français, l’AFCA et le Festival d’Annecy, présentent à l’occasion de la 7ème édition de la Fête de l’animation au Venezuela un programme de films récents qui rendent hommage à l’animation française, à sa diversité, son dynamisme et son ambition.

1/ Programme « Best of » festival d’Annecy
Une sélection de 17 des meilleurs courts métrages français présentés au festival international du film d’animation d’Annecy au cours des 5 dernières années.

Programme Jeune public (64’30’’)

JPEGPlato de Léonard Cohen – 2010 – 7’ – Sans paroles
Chute en hauteur, culbute linéaire, profonde platitude et lignes zigzagantes. Bonhomme, où est ton cube ? Entre anamorphose du réel et rigueur de l’imaginaire, bienvenue dans "Plato".

JPEGLe Jardin enchanté de Viviane Karpp – 2011 – 4’ –
Alain, écologiste endurci, s’installe avec ses animaux et ses plantes musicales, juste à côté de la maison de monsieur X.

JPEGPremier automne de Aude Danset de Carvalho et Carlos de Carvalho – 2012 – 10’ - Sans paroles
Abel vit dans l’hiver, Apolline vit dans l’été. Isolés dans leurs "natures", ils ne se sont jamais rencontrés. Tous deux vont devoir apprendre le compromis pour le bien de l’autre.

JPEG5 mètres 80 de Nicolas Devaux – 2012 – 5’ – Sans paroles
Un troupeau de girafes se lance dans un enchaînement de plongeons acrobatiques de haut vol dans une piscine olympique déserte.

JPEGLa Grosse bête de Pierre-Luc Granjon – 2013 – 6’ –
Dans le royaume, on raconte qu’une grosse bête vient vous manger au moment où on ne s’y attend pas.

JPEGAscension de Thomas Bourdis, Caroline Domergue, Martin de Coudenhove, Colin Laubry – 2013 – 7’ – sans paroles
Au tout début du 20e siècle, deux grimpeurs entreprennent l’ascension traditionnelle consistant à transporter une statue de la Vierge Marie au sommet d’une montagne.

JPEGLa Petite casserole d’Anatole de Eric Montchaud – 2014 – 6’ –
Anatole traîne toujours derrière lui sa petite casserole. Elle lui est tombée dessus un jour sans qu’on sache pourquoi. Elle se coince partout et l’empêche d’avancer. Anatole en a assez, alors il se cache. Heureusement, les choses ne sont pas si simples.

JPEGLa Moufle de Clémentine Robach – 2014 – 8’ 30 – Sans paroles
Il neige. Lily et son grand-père préparent un petit nichoir pour aider les oiseaux à passer l’hiver. "Mais où s’abriteront les autres animaux du jardin ?" se demande la petite fille.

JPEGTigres à la queue leu leu de Benoît Chieux – 2014 – 8’ –
Un garçon très paresseux, houspillé par sa mère qui n’en peut plus de le voir dormir et manger à longueur de journée, décide de se mettre au travail et révèle des ressources insoupçonnées d’imagination, d’inventivité et de persévérance.

JPEGCaptain 3D de Victor Haegelin – 2015 – 3’ – Sans paroles
Lorsque Captain 3D enfile ses lunettes relief, un monde nouveau s’anime et donne vie aux monstres les plus effrayants, desquels il doit sauver les plus charmantes jeunes filles, qui n’existent que dans nos bandes dessinées de superhéros préférées.

Programme adultes (71’) :

JPEGMademoiselle Kiki et les Montparnos de Amélie Harrault – 2012 – 14 ‘
Modèle des peintres avant-gardistes du début du XXe siècle, Kiki de Montparnasse deviendra peintre, dessinatrice, écrivaine et chanteuse de cabaret.

JPEGLettres de femmes de Augusto Zanovello – 2013 – 10 ‘
Sur le front de la Grande Guerre, l’infirmier Simon répare chaque jour les gueules cassées des poilus avec des lettres d’amour, des mots de femmes qui ont le pouvoir de guérir ces soldats de papier.

JPEGEl Canto de Inès Sedan – 2013 – 8’ 30 – Sans paroles
Une femme est forcée, par son mari, de se taire à jamais. Mais, lorsqu’elle écoute le chant de la nature, elle retrouve son propre chant et l’espoir d’une vie différente.

JPEGLe Sens du toucher de Jean-Charles Mbottimalolo – 14’ – Sans paroles
Chloé et Louis s’aiment sans se l’avouer. Leurs gestes se substituent aux mots. Ils dansent, chaque parole est une chorégraphie. Un soir, Louis invite Chloé à dîner, elle apporte des chatons perdus. Allergique aux chats, il a du mal à se détendre.

JPEGSillon 672 de Bastien Dupriez – 2014 – 4’ 30 – Sans paroles
Couleurs et mouvements vous emmènent au cœur des sillons.

JPEGChaud Lapin de Alexis Magaud, Soline Bejuy, Maël Berreur, Géraldine Gaston, Andrivon Flora – 2014 – 5’ –Sans paroles
Une banale histoire d’amour.

JPEGThe Race de Michaël Lemeur – 2015 – 15’ – Sans paroles
Condamnée à croître, jamais satisfaite, l’humanité accélère et se précipite dans une course folle. Et si cette fuite en avant n’était pas le fruit de notre libre arbitre, mais le résultat des mécaniques qui gouvernent l’univers ?.......

2/ Programme « Découvrir l’ailleurs » (64’)

"Découvrir l’ailleurs" propose une séance de 9 courts métrages animés documentaires, un programme pour le jeune public imaginé par Images en Bibliothèques et l’AFCA pour le Mois du film documentaire et la Fête du cinéma d’animation. Les jeunes spectateurs vont découvrir grâce à ces films tournés vers l’ailleurs des rituels méconnus, des animaux improbables, des contrées ignorées… Cette sélection de courts métrages privilégie la sensation, pariant sur la couleur, le graphisme, et le son, pour évoquer et parfois expliquer des territoires à explorer. Collages, animation d’objets, dessin… : autant de techniques stimulantes pour les yeux et l’esprit, permettant d’aborder le documentaire autrement.

JPEGLes Pieds verts d’Elsa Duhamel, 4’10, 2012, Ecole de La Poudrière
Jeanine et Alain, français d’origine algérienne, vivent dans le nord de la France où ils ont créé un jardin méditerranéen.

JPEGLa Sole entre l’eau et le sable de Angèle Chiodo, 15’, 2011, ENSAD
La Sole est asymétrique. Une équipe de chercheurs a récemment tenté d’expliquer cette énigme de l’Évolution. Ce documentaire est le récit de leurs aventures.

JPEGMiniyamba de Luc Perez, 14’35, 2012, Francia-Dinamarca
Comme des dizaines de milliers de personnes qui chaque jour dans le monde quittent leur terre natale, Abdu, un jeune malien, a décidé de gagner l’Europe. Un voyage du fleuve Niger aux barbelés de l’enclave de Ceuta, où les rêves se confrontent à la dure réalité des migrants, avec au loin les lumières de l’Occident…

JPEGPinchaque, le tapir colombien de Caroline Attia-Larivière, 5’, 2011, Association Nativa France
Pinchaque est une espèce de tapir, le plus grand mammifère terrestre natif d’Amérique latine, découverte par deux scientifiques français du 19e siècle lors d’une expédition en Colombie. De Paris à Bogotá, le film part à la rencontre de cet étrange animal, dont on découvre aussi l’importance pour la préservation de la biodiversité et sa relation avec les populations locales.

JPEGLwas de Mathilde Vachet, 2’20’’, 2012, Ecole Emile Cohl
Rituel vaudou.

JPEGNadira et la mauve de Sabine Allard et Marie-Jo Long, 3’, 2014, Collectif Safi
Le film fait partie d’une série de 4 courts métrages intitulée "Cueillir le fruit, l’urbanité par la racine". Les films animés en papier découpé qui constituent cette série puisent dans un répertoire de savoirs-faire d’habitants du quartier du Grand Saint-Barthélemy. A partir de cueillettes sauvages, ils laissent re-surgir des souvenirs et relatent les liens féconds qu’ils entretiennent avec une plante.

JPEGMustapha et la clématite de Sabine Allard et Marie-Jo Long, 3’, 2014, Collectif Safi
Le film fait partie d’une série de 4 courts métrages intitulée "Cueillir le fruit, l’urbanité par la racine". Les films animés en papier découpé qui constituent cette série puisent dans un répertoire de savoir-faire d’habitants du quartier du Grand Saint-Barthélemy. A partir de cueillettes sauvages, ils laissent resurgir des souvenirs et relatent les liens féconds qu’ils entretiennent avec une plante.

JPEGMon petit frère de la lune de Frédéric Philibert, 6’, 2007, Sacrebleu production
"Une petite fille essaie de faire comprendre pourquoi son petit frère (autiste) n’est pas vraiment comme les autres enfants et donne sa version des faits".

JPEGAu 1er dimanche d’août de Florence Miailhe, 11’, 2001, Les films de l’Arlequin
Le soir de son bal d’été, tout le village est au rendez-vous. De la tombée du jour à l’aube, la musique déploie ses rocks et ses tangos, ses slows et ses valses.

3/ Programme Longs-Métrages de l’animation française
Quatre longs-métrages de création récente sortis en salle en France qui nous montrent les possibilités illimitées du dessin et le talent créateur des scénaristes pour écrire des histoires pour les grands et les plus petits.

JPEGPhantom boy d’Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli - 2015 – 84’
Leo, 11 ans, possède un pouvoir extraordinaire. Avec Alex, un policier, il se lance à la poursuite d’un vilain gangster qui veut s’emparer de New York à l’aide d’un virus informatique. À eux deux, ils ont 24 heures pour sauver la ville…

JPEGAdama de Simon Rouby - 2015 – 82’
Adama, 12 ans, vit dans un village isolé d’Afrique de l’Ouest. Au-delà des falaises, s’étend le Monde des Souffles. Là où règnent les Nassaras. Une nuit, Samba, son frère aîné, disparaît.
Adama, bravant l’interdit des anciens, décide de partir à sa recherche. Il entame, une quête qui va le mener au-delà des mers, au Nord, jusqu’aux lignes de front de la Première Guerre mondiale. Nous sommes en 1916.

JPEGMa maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill de Marc Boréal - 2013 - 75’
Une petite ville de province. Les années 70. Jean a 6 ans, il fait sa rentrée à la grande école. Quand la maîtresse demande à chaque enfant la profession de son père puis de sa mère, Jean réalise qu’il n’est pas comme les autres, s’inquiète et invente une réponse : « ma maman, elle est secrétaire ». En fait, elle est tout le temps en voyage sa maman, alors elle envoie des cartes postales à Michèle, cette petite voisine qui sait déjà lire et qui les lit à Jean. Jean se prend à rêver. À moins que la réalité ne soit tout autre. Et ça, entre septembre et Noël de cette année-là, Jean commence tout juste à le comprendre…

JPEGGus petit oiseau grand voyage de Christian De Vita – 2015 – 91’
A l’heure du départ pour la grande migration, Darius, le doyen de la volée est blessé, il va devoir confier tous ses secrets et le nouvel itinéraire du voyage au premier oiseau venu. Et cet oiseau… c’est notre héros, exalté à l’idée de découvrir enfin le monde… mais pas du tout migrateur !

Programme d’animation andin :
L’Ambassade de France et l’Alliance française de Caracas, en association avec la Coopération régionale pour les pays andins et l’ANAC Asociación Nacional de Autores Cinematográficos, présentent à l’occasion du 3ème concours de films d’animation pour les pays andins un programme de films choisis qui appartiennent à la sélection officielle ANIMANDINO 2016.

JPEGDISCONFORMERS / Lenín Ernesto Pirona Partidas / Venezuela / 3’27"

JPEGEL COLUMPIO / George Alexis Rojas Villaroel / Venezuela / 8’52’’

JPEGEL NACIMIENTO / Cristopher Eduardo Rojas Frías / Bolivia / 4’19’’

JPEGEL SUEÑO DE ROBINSON / Daniel Esteban Jacome Muñoz / Venezuela / 11’24’’

JPEGIF EVERYONE LOOKED THE SAME / Nicolás Guarín / Colombia / 3’

JPEGNARANJA / Juan José Salas Méndez / Venezuela / 3’

JPEGREVUELTA / Ricardo Jabardo / Venezuela / 3’14’’

JPEGSABOGAL / Sergio Mejía y Juan José Lozano / Colombia / 106’

JPEGSINFONIA DEL VIAJE A LA LUNA / Sandra Reyes Sotomayor / Colombia / 12’20’’

JPEGSR PIQUERO PATAS AZULES / Gino Francesco Baldeon Ottati / Ecuador / 2’19"

JPEGTABOGO / Dairo Cervantes / Colombia / 16’20’’

JPEGUN 9 DE ABRIL / Edgar Humberto Álvarez / Colombia / 15’

C’est avec grand plaisir que nous vous convions tous à venir profiter de la Fête du cinéma d’animation qui sera à nouveau l’occasion de célébrer la diversité de l’image animée sous toutes ses formes.

Dernière modification : 14/10/2016

Haut de page